Dinard. L'auteure de l'agression au chocolat chaud sera jugée

Yann Olivet avant les br ucirc;lures et  agrave; sa sortie des urgences, le dimanche 31 d eacute;cembre. (DR)
Ouest France - AA

Convoquée mercredi matin au commissariat de police de Dinard, la femme qui a brûlé Yann Olivet avec du chocolat chaud, dimanche 31 décembre 2017, va faire l'objet de poursuite judiciaire. Explications.

Après le dépôt de plainte de Yann Olivet, mardi après-midi, l'enquête de police n'a pas traîné dans l'affaire de l'agression au chocolat chaud dont le chocolatier dinardais a été victime, dans l'après-midi du dimanche 31 décembre. Alors que la fête battait son plein en fin d'après-midi, le dimanche 31 décembre 2017, plage de l'Écluse à Dinard, une femme a déversé du chocolat chaud à 80° sur l'organisateur

Pour mémoire, Yann Olivet, en tentant de s'interposer entre deux femmes passablement énervées après l'une des bénévoles du stand de chocolat chaud, avait été aspergé du breuvage bouillant (80°C) par l'une d'entre elles. Résultat, l'homme a été brûlé au premier degré au visage et au torse.

Mercredi matin, les deux femmes impliquées dans cette histoire ont été entendues par un officier de police judiciaire. À l'issue de leur audition, l'une d'elles, âgée de 71 ans, s'est vue remettre une convocation devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour « violence avec arme ». L'aud...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016