GPA, fin de vie : "La société a un temps d'avance sur le politique", estime Bertinotti

Dominique Bertinotti, invit eacute;e de RTL, jeudi 30 janvier 2014 (Frederic Bukajlo / Abaca / RTL)
RTL - AA

INVITÉE RTL - L'ancienne ministre déléguée à la Famille Dominique Bertinotti réagit aux récentes évolutions de l'opinion sur ces sujets sensibles.

C'est un basculement assez significatif pour être souligné. À quelques jours de l'ouverture des états généraux de la bioéthique (qui s'ouvriront le 18 janvier, ndlr), un sondage Ifop paru dans le journal La Croix fait état de l'évolution de l'opinion des Français en ce qui concerne notamment la procréation médicalement assistée (PMA), la gestation pour autrui (GPA) et la fin de vie. 

Concernant cette dernière problématique, seulement 11% des Français souhaite le maintien en l'état de la loi actuelle, quand près de 9 Français sur 10 se prononcent pour une évolution du texte. 47% des personnes interrogées estiment même qu'il faut légaliser l'euthanasie. Des chiffres qui n'étonnent pas Dominique Bertinotti, ancienne ministre déléguée à la Famille lors du mandat de François Hollande. 

J'espère que les états...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016