Corse. La question des prisonniers est « prioritaire » pour Jean-Guy Talamoni

La question des prisonniers corses est  laquo; thinsp;prioritaire thinsp; raquo; pour Jean-Guy Talamoni (AFP)
Ouest France - AA

Le nouveau président de l'assemblée de la collectivité territoriale unique de Corse, Jean-Guy Talamoni, a déclaré au micro d'Europe 1 que la question des "prisonniers politiques" corses était "prioritaire". Il s'agirait d'envoyer un signal positif en rapprochant les prisonniers de la Corse. Une façon de préparer l'amnistie qui "bien sûr doit suivre".

« La question des prisonniers doit être traitée prioritairement », a plaidé mercredi Jean-Guy Talamoni, le dirigeant indépendantiste élu mardi à la tête de l'assemblée de la nouvelle Collectivité territoriale unique de Corse. « Ce serait déjà une bonne manière d'envoyer un signal positif de rapprocher les prisonniers en Corse, comme la loi le permet. Ce serait un début, puis l'amnistie bien sûr doit suivre », a insisté le dirigeant nationaliste sur Europe 1, deux jours avant la visite dans l'île de la ministre Jacqueline Gourault, chargée du dossier corse au gouvernement.

La question du rapprochement des prisonniers corses afin qu'ils purgent leur peine à la prison de Borgo est l'objet de discussions débutées sous la présidence de François Hollande. L'amnistie de la vingtaine de « prisonniers politiques » - selon l'appellation chè...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016