Au Ghana, des milliers de personnes vivent sur l'une des plus grandes décharges au monde

Au Ghana, des milliers de personnes vivent sur l #39;une des plus grandes d eacute;charges au monde (BRUT)
Franceinfo - AA

Nausées, migraines, problèmes respiratoires... Les "salvagers" sont victimes de nombreux problèmes de santé dus à leur mode de vie. Des ONG lancent des initiatives pour leur venir en aide. 

Située au Ghana, Agbogbloshie est l'une des plus grandes décharges au monde. Chaque année, 40 000 tonnes de déchets électroniques y sont jetés, venus en majorité des pays occidentaux.

Agbogbloshie est aussi le lieu de vie de dizaines de milliers de personnes, appelés les "salvagers".

Des niveaux de toxicité 100 fois supérieurs aux seuils autorisés

Ils vivent du recyclage informel en brûlant les déchets pour en récupérer le cuivre et d'autres matériaux pour les revendre. Le problème c'est qu'ils aspirent au passage des vapeurs toxiques provoquant nausées, migraines, et problèmes respiratoires. "Nous souffrons depuis des années à cause de la chaleur. La fumée nous dérange." témoigne un habitant. Le sol et l'eau de la zone sont empoisonnés au plomb, au mercure et à l'arsenic, avec des niveaux de toxicité 100 fois supérieurs aux seuils autorisés.

Devant la gravité de la situation, plusieurs initiatives du gouvernement et d'ONG ont été lancées, comme celle consistant à apprendre aux salvagers à transformer les déchets en mobilier, ce qui leur offrirait un travail moins risqué. Pour Joseph Awuah-Darko, fondateur de l'ONG Agbogblo.Shine Initiative, "j'ai choisi de voir dans ce foutoir la possibilité de (...)

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016