2018 sous le signe de l'égalité salariale homme-femme

L #39; eacute;galit eacute; entre les femmes et les hommes a  eacute;t eacute; d eacute;clar eacute;e  quot;cause nationale du quinquennat quot;. (Rawpixel- CC )
BFM Business - AA

À compter de cette année, de nouvelles lois visant à réduire les écarts de salaires liés au sexe entrent en vigueur en Islande et en Allemagne. Mais en France, la situation piétine.

Selon le Forum économique mondial, les inégalités entre les hommes et les femmes ne disparaîtront pas avant 2234. Mais certains pays devraient en finir plus tôt avec cette injustice. Ils s'en donnent en tout cas les moyens. L'Islande a ainsi été premier pays à mettre en place une loi rendant obligatoire la parité salariale. Depuis le 1er janvier, les entreprises privées et les services publics employant plus de 25 personnes doivent disposer d'un document certifiant que l'équilibre salarial est appliqué, sous peine d'amende. Le gouvernement se donne deux ans pour mettre fin aux inégalités salariales qui en moyenne s'élève à 16%.

L'Allemagne, où les écarts de salaires s'élèvent pour le moment à 21%, s'attaque aussi au problème, mais de manière moins radicale. A compter du 6 janvier, une loi sur la transparence permettra aux salariés qui en feront la demande, de connaître les salaires de leurs collègues. Mais de nombreuses restrictions risquent de réduire la portée de cette loi. En effet, il ne sera pas question de dévoiler le salaire de son voisin de bureau ou de son chef.

Cette loi, qui ne s'applique qu'aux entreprises de plus de 200 employés,...

Lire la suite sur BFM Business

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016