Une rentrée sous le signe de la sécurité pour Macron, Philippe et Collomb

G eacute;rard Collomb et Edouard Philippe le 3 janvier au minist egrave;re de l #39;Int eacute;rieur. (AFP)
bfmtv - AA

De Champigny à Notre-Dame-des-Landes, la sécurité va se trouver au c?ur des sujets de rentrée du gouvernement.

Le gouvernement va devoir placer le début de l'année 2018 sous le signe de la sécurité. Des grands chantiers convoqués de longue date jusqu'aux événements de dernière minute, le sujet s'impose dans l'actualité. Et devrait être abordé lors du séminaire de rentrée des ministres.

Le plus brûlant concerne Champigny: l'agression de deux policiers lors de la nuit du réveillon a réveillé la colère des forces de l'ordre, et entraîné une riposte en règle de la droite. Rétablissement des peines plancher, aménagement de places de prison supplémentaires? Les Républicains réclament "des actes" et déroulent leurs propositions. Marine Le Pen souhaite une réforme de la légitime défense pour les policiers.

Le PS dénonce les "contradictions" du gouvernement

En face, Edouard Philippe appelle de ses v?ux "une grande sévérité judiciaire et pénale", mais il explique également se "méfier" des "réactions qui passeraient par un élément législatif". Le gouvernement va donc plutôt mettre en avant sa "police de sécurité du quotidien", une sorte de police de proximité qui sera expérimentée début février dans une quinzaine de villes. Il entend...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016