Isère : une maire s'insurge contre la bise au travail

Emmanuel Macron  agrave; son arriv eacute;e au Niger avec le pr eacute;sident du Niger (Ludovic MARIN / AFP)
RTL - AA

La maire de Morette, en Isère, Aude Picard-Wolff ne supporte plus de faire la bise à ses collègues. Elle parle d'un rituel gênant qui représente pas moins de 73 personnes à embrasser lors des réunions de la communauté de communes.

Bonjour ! On se fait la bise ou pas ce matin ? On se serre la main ? Ou alors juste un signe de tête ? Le débat est lancé dans Le Parisien par une élue de Morette-en-Isère. Aude Picard-Wolff en a marre de faire la bise à ses collègues.

La maire de ce petit village a fait les comptes : 73 personnes à embrasser rien que pour la réunion de la communauté de communes. Elle préfère donc arriver en retard ou prétexter un gros rhume pour ne pas faire la bise à tout le monde.Si vous ajoutez à cela les commémorations, les réunions, les cérémonies, les conseils d'administration... Trop c'est trop! 

Vous allez me dire : elle n'est pas très sympa la maire de Morette. Rien à voir, elle assume : "Ce rituel me pèse et me gène. La bise, c'est pour mes amis et ma famille. Ce geste...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016