Iran : la "frustration économique" est au coeur du soulèvement, estime François Lenglet

Une manifestante le 30 d eacute;cembre 2017 pr egrave;s de l #39;universit eacute; de T eacute;h eacute;ran, en Iran. (STR / AFP)
RTL - AA

ÉDITO - Depuis plusieurs jours, des manifestations contre le régime secouent l'Iran. En cause selon François Lenglet : l'économie "gangrenée" du pays.

En Iran, les manifestations contre le régime se sont encore étendues hier. Au coeur de ce soulèvement social : la frustration économique. Le pays végète, subit un chômage élevé, en particulier pour les jeunes alors que 60% de la population a moins de 35 ans. 

Aujourd'hui 800.000 jeunes arrivent sur le marché du travai. Avec en plus une inflation qui a été délirante sur l'année 2017, la monnaie locale a perdu 30% de sa valeur par rapport à l'euro. Avec un euro, on a aujourd'hui 43.000 rials.

C'est le dernier budget qui a provoqué les manifestations qui se succèdent dans le pays depuis une semaine. Il prévoit une augmentation de 50 euros du prix de l'essence, et la réduction des allocations pour les ménages. Tout cela alors qu'une partie de l'argent publique est captée par les organisations religieuses pour financer...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016