Malade après un vaccin contre l'hépatite B, l'Etat lui verse 190.000 euros

La plaignante estime que l #39;aluminium pr eacute;sent dans le vaccin a pu conduire  agrave; la formation de sa maladie. (AFP)
bfmtv - AA

Une femme de 64 ans qui souffre depuis 1994 d'une maladie neurologique va être indemnisée par l'Etat, après des années de procédures judiciaires.

Douleurs musculaires, fatigue généralisée... Deux mois après un vaccin obligatoire contre l'hépatite B, une secrétaire médicale a présenté des troubles physiques. Vendredi dernier, la cour administrative d'appel de Nantes a condamné l'Etat à lui verser plus de 190.000 euros.

Les faits remontent à mai 1994. La secrétaire médicale, âgée aujourd'hui de 64 ans, avait été soumise à une vaccination contre l'hépatite B, avec trois rappels. Mais, quelques semaines plus tard, en juillet, elle s'était plainte de troubles physiques. Depuis, elle souffre de myofasciite à macrophages, une maladie neurologique qui s'attaque aux tissus musculaires.

La plaignante estime que l'aluminium présent dans le vaccin a pu conduire à la formation de cette maladie.

Des réparations "au titre de solidarité nationale"

Le tribunal administratif d'appel de Nantes a imposé "la somme mise définitivement à la charge de l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (Oniam) au profit de Mme L. (...) fixée à 190.751,19 euros", selon la décision. L'Oniam devra verser également 1.500 euros de frais...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016