Lafarge en Syrie. L'ex-DRH chez le juge en vue d'une mise en examen

Les gardes  agrave; vue de cadres du groupe Lafarge se poursuivent. (Photo : AFP.)
Ouest France - AA

En garde à vue avec deux autres dirigeants de Lafarge, Eric Olsen, ancien responsable du groupe LafargeHolcim, a été présenté à un juge d'instruction, en vue d'une éventuelle mise en examen, dans l'enquête sur les liens financiers entre l'entreprise et Daech.

L'ex-directeur général du groupe LafargeHolcim, Eric Olsen, a été présenté jeudi à des juges dans l'enquête sur le financement par le cimentier en 2013 et 2014 de plusieurs groupes jihadistes en Syrie, dont l'Etat islamique, a-t-on appris de source judiciaire.

Le parquet de Paris a requis sa mise en examen. Eric Olsen, DRH puis directeur général adjoint de Lafarge à l'époque des faits, avait été placé en garde à vue mercredi avec deux autres responsables du groupe dont l'ex-PDG Bruno Lafont. Ces deux derniers sont toujours en garde à vue, a précisé la source judiciaire.

Pétrole et dollars

Afin de pouvoir continuer à faire tourner son usine de Jalabiya (nord du pays), le cimentier est mis en cause notamment pour avoir acheté du pétrole à l'EI, en violation de l'embargo décrété par l'Union européenne en 2011, et pour lui avoir remis de l'argent via un intermédiaire. 

De juillet 2012 à septembre 2014, la filiale syrienne (Lafarge...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016