Santé. La pollution annulerait les effets bénéfiques de la marche

Chaque ann eacute;e, 5,5 millions de personnes mourraient pr eacute;matur eacute;ment  agrave; cause de la pollution, dont 45 thinsp;000 en France. (Archives Ouest-France)
Ouest France - AA

Pratiquée dans un environnement pollué, la marche nuirait au système cardiovasculaire des personnes de plus de 60 ans, particulièrement chez celles déjà atteintes de pathologies de ce type. Mais cette activité aux bienfaits réels reste conseillée quand elle a pour cadre des lieux où l'air est plus pur.

La pratique régulière de la marche contribue à limiter les risques de maladies cardiovasculaires. Mais dans un environnement pollué, les bienfaits de cet exercice peuvent être nuls chez les personnes âgées. Les poumons et le cœur de ces derniers sont particulièrement sensibles aux particules fines, dioxyde d'azote et autres substances polluantes présentes dans l'air des grandes villes.

Dans une étude publiée mardi dans la revue scientifique The Lancet, des spécialistes se sont intéressés aux promenades de 119 participants londoniens âgés de plus de 60 ans qui avaient accepté de ne pas fumer pendant 12 mois. Certains souffraient de pathologies coronariennes ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). La pollution des différents environnements a été mesurée, ainsi que les effets de la marche sur les sujets.

Gêne respiratoire après 2 heures de marche

Les promeneurs se sont ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016