Téléthon 2017 : Une myopathe appelle à ne plus faire de dons

24matins - AA

Cette femme atteinte de dystrophie musculaire ne veut pas encourager l'expérimentation animale.

À partir de ce vendredi 8 décembre débutera le Téléthon 2017. Évènement incontournable en France, cette grande phase de collecte de dons est en général très suivie par les Français et récolte plusieurs dizaines de millions d'euros chaque année.

Si le but de cet évènement est louable, des voix s'élèvent contre l'utilisation faite de cet argent. Celle de Pascaline Wittkowski en fait partie. Cette femme, atteinte depuis quarante ans d'une maladie censée être combattue grâce au Téléthon, s'insurge contre les expérimentations animales menées par les scientifiques.

« Je ne suis pas un chien ! »

C'est via une vidéo postée sur le site de l'association de défense des animaux PETA que Pascaline a tenu à parler de son combat. Atteinte de dystrophie musculaire depuis quarante ans, cette militante de la cause animale fondait beaucoup d'espoir sur le premier Téléthon diffusé sur France 2 en 1987.

Mais c'était avant de connaître à quoi servait une partie de l'argent récolté. En effet, pour tenter de comprendre et guérir la myopathie, les scientifiques mènent des expériences sur des chiens, des souris ou encore des singes... Des recherches qui, jusqu'à maintenant, ne donnent pas vraiment de résultat alors que d'autres, basées sur des protocoles novateurs sans animaux, pourraient bénéficier de plus de moyens. "Tant de recherches, aucune guérison. Pourquoi? Tout simplement parce que je ne suis pas un chien", déplore celle qui s'était présentée aux élections législatives 2017 en Seine-Maritime sous l'étiquette du Parti animaliste.

Une « obligation » pour le Téléthon

Pascaline Wittkowski exhorte donc les généreux donateurs à ne plus financer le Téléthon, mais à faire des dons aux organismes de recherche qui n'utilisent pas d'animaux.

Du côté des équipes du Téléthon, on précise sur internet que « La recherche animale est une obligation réglementaire, strictement encadrée par des règlements européens et français sous le contrôle des ministères de l'Agriculture et de la Recherche. Des comités d'éthique indépendants examinent tous les protocoles de recherche impliquant des animaux ».

L'édition 2016 du Téléthon avait permis de récolter 92 millions d'euros environ.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016