Avortement. Les droits des femmes en régression en Europe

Le Conseil de l rsquo;Europe a publi eacute; mardi un rapport sur l rsquo;acc egrave;s  agrave; la contraception et l rsquo;avortement, pointant une r eacute;gression des droits des femmes dans les  Eacute;tats-membres. (Fotolia)
Ouest France - AA

Le Conseil de l'Europe a publié mardi un rapport sur l'accès à la contraception et l'avortement, pointant une régression des droits des femmes dans les États membres. Le droit à l'avortement est encore entravé par de lourdes procédures administratives et des restrictions légales.

Le Conseil de l'Europe estime que des « restrictions rétrogrades » ont entraîné un recul des droits des femmes en matière d'accès à la contraception et à l'avortement en Europe. « Ces dernières années, des menaces résurgentes pour la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes ont émergé en Europe », souligne Nils Muiznieks, le commissaire aux droits de l'Homme, dans un rapport publié par l'instance européenne.

Ce document épingle pêle-mêle l'Arménie, la Géorgie, la Macédoine, la Russie et la Slovaquie, autant de pays qui ont adopté récemment « des mesures renforçant les critères à remplir pour les femmes afin d'avoir accès à l'avortement ». Le Conseil de l'Europe a aussi émis mardi 5 décembre plusieurs recommandations à destination des États membres.

Des procédures et législations « restrictives »

Le rapport rappelle aussi qu'en Pologne, « une loi a réintroduit l'obligation d'obtenir un...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016