Élections territoriales en Corse : c'est "une revendication d'autonomie," pour Gilles Simeoni

Gilles Simeoni , leader de la liste P egrave; a Corsica, parti nationaliste, vainqueur du premier tour des des  eacute;lections territoriales en Corse. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)
RTL - AA

INVITÉ RTL - Gilles Simeoni, leader de la liste "Pè a Corsica", qui est arrivée en tête du premier tour des élections territoriales de Corse, revient sur cette montée du nationalisme.

Le premier tour des élections territoriales en Corse a donné une large victoire aux nationalistes dimanche 3 décembre. La coalition Pè a Corsica (Pour la Corse, ndlr), menée par l'autonomiste Gilles Simeoni est arrivée en tête, suivie par la droite régionaliste de Jean-Martin Mondoloni, qui mène A strada di l'avvene (Le chemin du futur, ndlr), arrivée en deuxième position.

Pour Gilles Simeoni, il n'est pas question d'indépendance mais d'autonomie. Le leader demande au gouvernement d'ouvrir les discussions, prendre en compte la dimension politique. "On attend le deuxième tour bien sûr qui sera décisif, ceci étant notre programme et notre projet sont très clairs. Pas d'indépendance, une revendication d'autonomie. De plein droit et de plein exercice", explique le leader de Pè a Corsica.

Le...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016