Pourquoi la prière "Notre Père" est modifiée ce dimanche

Une croix sur l #39;aube d #39;un servant de messe. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)
Franceinfo - AA

"Ne nous soumets pas à la tentation" : vous n'entendrez plus cette phrase du "Notre Père", car c'est désormais une autre version qui est lue à la messe devant les fidèles, à partir de ce dimanche 3 décembre. Une modification reconnue par le Vatican. C'est la première fois depuis 1966 que la prière est modifiée. 

Avant, il fallait dire "ne nous soumets pas à la tentation", une phrase qui pouvait laisser penser que Dieu soumettait le fidèle au pêché. Pour le père Denis Metzinger, qui se prépare à la messe, ce n'est pas une révolution : "C'est un changement qui n'en est pas un, c'est plus une précision. Je crois que c'est bien, car ça nous aide tous à mieux appréhender cette prière qui est belle".

Nouvelle traduction officielle de la Bible en français

Nous sommes à Paris, dans l'église Saint-Charles-de-Monceau, pour la messe dominicale. À partir de ce dimanche 3 décembre, dans toutes les messes de France, c'est la nouvelle version du Notre Père qu'il faudra réciter. Un changement de trois petits mots pour la plus connue des prières chrétiennes. Les fidèles doivent maintenant s'habituer à dire "Ne nous laisse pas entrer en tentation". Un changement unanimement approuvé : "Je la trouve plus facile à expliquer à des enfants, je la trouve plus claire", confie une mère de famille. Cette nouvelle version du Notre Père est la conséquence de la toute nouvelle traduction officielle de la Bible en français.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016