Maroc. Échauffourées entre des migrants et des habitants de Casablanca

Ouest France - AA

De brefs affrontements ont opposé vendredi soir des migrants sud-saharien et des habitants de Casablanca, la capitale économique du Maroc, a constaté l'AFP sur place.

Les incidents ont éclaté en début de soirée dans le quartier Derb el Kebir, près de la gare routière, où vivent quelques centaines de migrants qui se sont installés dans des abris précaires. 

« Les forces de l'ordre sont intervenues pour disperser les jeunes » et « il n'y pas eu des blessés », selon un communiqué des autorités locales. 

« Tout a commencé dans un jardin public, avec une dispute entre des jeunes du quartier et quelques jeunes migrants », a déclaré à l'AFP le patron d'un café voisin Houcine Oubidaaz. 

La tension est montée très vite, des jeunes des deux camps ont afflué, avec des courses poursuite, des bagarres, des feux de poubelles, des pneus brûlés et des jets de pierre qui ont endommagé quelques voitures, avant que les forces de l'ordre ne se déploient dans le quartier, a constaté l'AFP sur place. 

« Racistes, racistes, Racistes ! », scandaient des migrants retranchés sur un terrain protégé par des grilles, tandis que la police incitait les riverains à rentrer chez eux. 

Rester ou franchir la Méditerr...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr


ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016