La Société Générale a demandé au Front national de clôturer tous ses comptes

Marine Le Pen le 23 septembre 2017  agrave; Toulouse. (Jean-Marc Haedrich/SIPA)
RTL - AA

Endetté après la défaite à la présidentielle et les résultats mitigés aux législatives, le Front national est sommé par la Société Générale de fermer ses comptes bancaires.

Le Front national va-t-il devoir trouver une autre banque ? Selon les informations de France Inter et de Mediapart, la Société Générale a demandé au parti de fermer tous ses comptes bancaires, "ceux du siège comme ceux de plusieurs fédérations, comptes-courant et comptes-livret", indique France Inter.

L'endettement du Front national, creusé par la défaite à la présidentielle et aux mauvais résultats des législatives, serait en cause. Un argument balayé par Walleyrand de Saint-Just, le trésorier du parti. "Pourquoi alors la Société Générale n'a-t-elle pas fermé les comptes de l'UMP - Les Républicains qui lui doivent la somme considérable de 50 millions d'euros", souligne-t-il auprès du Lab, qui précise que la dette des LR s'élève en fait à 55 millions d'euros.

Pour David Rachline, responsable de la...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016