Attaque à la voiture à Blagnac. Le frère du déséquilibré a été relaxé

L #39;homme de 32 ans  eacute;tait jug eacute; en comparution imm eacute;diate. (AFP / Hugues Jeanneau / AFP TV)
Ouest France - AA

Le frère de l'automobiliste qui avait, vendredi soir, délibérément foncé sur trois étudiantes chinoises, à Blagnac, a été relaxé pour des soupçons de menaces de mort sur la personne qui l'hébergeait, mardi par le tribunal correctionnel de Toulouse.

À l'issue de l'audience, le tribunal n'a retenu ni la qualification de menaces de mort, ni celle de violences avec arme sans incapacité pour lesquelles cet homme de 32 ans était jugé dans le cadre d'une comparution immédiate. Requalifiant les faits en « violences sans ITT », elle l'a condamné à une amende de 750 euros. 

Le prévenu devra en outre s'acquitter d'une somme de 1 000 euros au préjudice de la victime en réparation du préjudice moral. 

Les faits qui lui étaient reprochés remontent à la nuit de vendredi à samedi, juste après l'attaque commise par son frère cadet à Blagnac (Haute-Garonne), où celui-ci a délibérément fauché trois étudiantes qui ont été blessées. 

Selon la victime, le prévenu, qui « évolue dans un islam radical », selon une source proche du dossier, avait fait irruption dans sa chambre et l'avait traitée de « balance », avant de le rouer de coups et de pointer un couteau sur sa nuque en le menaçant de mort. L'homme...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016