Discriminations en entreprise : "Il y a beaucoup de travail à faire", selon un associatif

Emmanuel Macron  agrave; Tourcoing (Nord), le 14 novembre 2017. (FRANCOIS LO PRESTI / POOL / AFP)
RTL - AA

INVITÉ RTL - Si Samuel Thomas, président de la Fédération des Maisons des potes, salue les avancées portées par le plan anti-discrimination présenté mardi 14 novembre par Emmanuel Macron, il estime que beaucoup reste à faire.

Emmanuel Macron a dévoilé ses mesures en faveur de la politique de la ville, mardi 14 novembre à Tourcoing (Nord). Le chef de l'État a notamment présenté un plan pour lutter contre les discriminations à l'embauche qui prévoit notamment de généraliser les testings, une pratique qui consiste à envoyer deux CV accompagnés qui ne diffèrent que par une caractéristique : la variable à tester. Tout mauvais comportement sera rendu public, a promis le Président.

Une généralisation qui s'avère "indispensable", selon Samuel Thomas, président de la Fédération nationale des Maisons des potes, qui rappelle que 83% des Français réclament des sanctions plus fermes à l'égard des discriminations au sein des entreprises. Or, "on ne peut pas souhaiter...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016