Angers. Deux militaires jugés pour vol d'armes

Jug eacute;s devant le tribunal d #39;Angers, deux militaires avaient notamment mis en vente un gilet pare-balles. (Ouest-France/Archives Eddy Lemaistre)
Ouest France - AA

Deux hommes ont été présentés, hier, au tribunal d'Angers, pour vol au sein de l'Armée. L'un d'eux est un collectionneur.

Les histoires de vol au sein de l'Armée sont, en général, réglées en interne. Mais l'un des deux hommes, entendus, hier, au tribunal correctionnel d'Angers, est un collectionneur invétéré de matériel militaire.
Il a été épinglé par les gendarmes à la suite de la vente en ligne de certains objets en sa possession, et, notamment, un gilet pare-balles. Une perquisition a permis aux forces de l'ordre de mettre la main sur des baïonnettes, des explosifs, et d'autres types d'armes qu'il avait acquis grâce à sa profession.
Le militaire à la barre explique la quantité d'objets trouvés : « C'est une collection qui me suit depuis tout petit. Je pense que c'est pathologique. »
Puni de dix jours d'arrêt par l'Armée, son supérieur affirme au tribunal que « question sanction, nous avons fait ce que nous avions à faire ».
Lors de l'instruction, ce premier prévenu donna également le nom de l'homme qui lui a cédé le fameux gilet par balles à l'origine de l'audience. Ce deuxième militaire, entendu pour vol, conteste le caractère frauduleux de son acte. Il s'est tr...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016