Code du travail : vers une revalorisation inégale des indemnités de licenciement ?

Muriel P eacute;nicaud, ministre du Travail,  agrave; l #39;Assembl eacute;e nationale le 5 juillet 2017 (Martin BUREAU / AFP)
RTL - AA

La hausse de 25% des indemnités de licenciement pourrait être inférieure au bout de dix ans d'ancienneté dans une entreprise.

Le gouvernement n'a peut-être pas tout dit. Lors de la présentation des cinq ordonnances réformant le Code du travail, l'exécutif avait annoncé la réduction des délais pour contester un licenciement ainsi que la baisse des indemnités prud'homales. Afin de compenser ces mesures moins-disantes pour les salariés, une hausse de 25% des indemnités légales est prévue. Cette augmentation pourrait ne pas concerner tout le monde, comme le rapporte Libération.

Dans son dossier de presse, le gouvernement prenait un exemple concret : "Un salarié qui gagnait en moyenne 2.000 euros par mois, licencié après 10 années d'ancienneté, verra son indemnité légale passer de 4.000 à 5.000 euros". Cela s'explique par une nouvelle méthode de calcul : des indemnités désormais basées sur 1/4 de mois, au lieu de 1/5e + 2/15e.

La nouvelle formule ne serait toutefois pas valable pour...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016