Exode massif en Birmanie : pourquoi les Rohingyas fuient-ils leur pays ?

En Birmanie, pr egrave;s de 300.000 Rohingyas ont fui la Birmanie depuis ao ucirc;t 2017. (MUNIR UZ ZAMAN / AFP)
RTL - AA

INVITÉ RTL - Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques, revient sur l'origine de la persécution des Rohingyas, minorité musulmane de Birmanie.

Ils sont prêts de 300.000 à avoir quitté la Birmanie pour le Bangladesh en seulement deux semaines. Les Rohingyas, minorité musulmane de Birmanie, traversent une crise sans précédent. Exposés à d'importantes violences dans le pays et menacés de mort, ils sont contraints de fuir dans des conditions effroyables.

En réalité, l'origine de ce conflit remonte au 19e siècle. Comme le rappelle Pascal Boniface, directeur et fondateur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), les Rohingyas n'ont pas de nationalité birmane, ils sont alors apatrides. "C'est un héritage du colonialisme britannique. Les britanniques ont importé cette population dans la Birmanie, qu'ils contrôlaient à l'époque, pour lutter contre les bouddhistes", précise l'interviewé.

Plus de soixante ans plus tard, lorsque la Birmanie,...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016