Wauquiez. 13 ans de droits à la retraite pour 2 mois passés au Conseil d'État

Laurent Wauquiez. (AFP)
Ouest France - AA

Laurent Wauquiez a débuté sa carrière en tant que fonctionnaire au Conseil d'État. En 2004, il y devient maître des requêtes. Un poste qu'il occupera deux mois seulement avant de se lancer en politique dans son département de la Haute-Loire. À ce titre, il a déjà cumulé treize ans de droits à la retraite. Rien d'illégal. L'association Anticor parle de « placards dorés »; le socialiste Olivier Faure d'"emplois fictifs".

En avril 2001, fraîchement diplômé de l'ENA, Laurent Wauquiez entre au Conseil d'État comme auditeur de seconde classe. Quatre ans plus tard, il est promu maître des requêtes. Un poste qu'il n'occupera que deux mois. Laurent Wauquiez souhaite en effet se lancer en politique à l'occasion d'une législative partielle en Haute-Loire. Une élection qu'il remporte et le propulse à l'Assemblée nationale. Il demande alors d'être détaché.

À cela, rien d'illégal. Comme le précise Lyon Capitale qui révèle cette situation toute particulière du président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, « la loi Cahuzac de moralisation de la vie politique oblige les parlementaires et les ministres à se mettre en disponibilité, et non plus en détachement, de leurs postes de fonct...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016