Grammaire: la fin du prédicat, qui n'aura connu qu'une rentrée scolaire

(Photo d #39;illustration) (AFP)
bfmtv - AA

Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a annoncé la suppression du prédicat, terme employé en grammaire pour remplacer les notions de complément, qui avait suscité la polémique.

La fin du controversé prédicat qui n'aura pas vécu longtemps dans les programmes de grammaire. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a annoncé dans un entretien à L'Express paru mercredi la suppression du prédicat en échange du retour du COD et du COI.

"L'apprentissage de la grammaire de phrase est essentiel. C'est elle qui permet aux enfants d'entrer dans les textes, de les comprendre, mais aussi d'acquérir une orthographe de qualité et un langage structuré. Ce sont ces grands principes qui doivent nous guider. Cela passe, notamment, par une vision simple et efficace de ce qu'est un complément d'objet direct ou un complément d'objet indirect. Voilà pourquoi le prédicat, notion inutilement complexe, a vocation à disparaître."

Les compléments d'objets direct et indirect en 5e

L'arrivée à la rentrée 2016 du prédicat dans les programmes de grammaire avait suscité la controverse. Employé pour désigner l'ensemble des informations que la phrase apporte concernant le sujet, ce terme avait vocation à remplacer les notions de complément. Objectif: simplifier dans un premier temps l'approche de la syntaxe avant d'apprendre à...

Lire la suite sur BFMTV.com

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016