Portables interdits en classes : quelles solutions et quelles sanctions ?

Des jeunes filles consultant leurs portables (illustration) (AFP / Archives, Olivier Morin)
RTL - AA

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, propose de les déposer dans des casiers avant l'entrée en cours.

Promesse d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle, l'interdiction des téléphones portables dans les classes de primaires et de collèges a été évoquée par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale. "Il s'agit de faire respecter les règles et le droit. L'usage des téléphones est interdit en classe. Avec les principaux, les professeurs et les parents, nous devons trouver le moyen de protéger nos élèves de la dispersion occasionnée par les écrans et les téléphones", a-t-il insisté dans un entretien paru dans L'Express.

Cette mesure existe déjà et figure dans les règlements intérieurs des établissements. L'utilisation du téléphone portable est interdite pendant les heures de cours mais les élèves ne respectent pas toujours cette règle. D'après Philippe Tournier, proviseur d'un collège parisien, "30 à 40%" des...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016