Des ONG cessent le sauvetage de migrants en Méditerranée

Une op eacute;ration de sauvetage en M eacute;diterran eacute;e en novembre 2016. (AFP)
Ouest France - AA

D'importantes organisations humanitaires ont décidé de suspendre leurs activités de sauvetage de migrants en Méditerranée, elles invoquent des conditions de sécurité insuffisantes après que la marine libyenne a interdit aux navires étrangers croiser dans une vaste zone au large des côtes du pays.

Deux organisations humanitaires, les ONG britanniques Save the Children et allemande Sea Watch, ont emboîté le pas de Médecins sans frontières (MSF), ce dimanche, en annonçant la suspension de leurs opérations de sauvetage des migrants en Méditerranée en raison de menaces des garde-côtes libyens.

Elles invoquent des problèmes de sécurité après l'annonce jeudi 10 août de la marine libyenne de la création au large du territoire d'une zone de recherche et de sauvetage, qu'elle interdit aux navires étrangers, en particulier aux ONG patrouillant pour secourir des migrants. Celles-ci sont accusées par leurs détracteurs d'être devenues des « taxis » de migrants.

"Un vide mortel"

Les ONG britanniques Save the Children et allemande Sea Watch ont indiqué que leurs équipages ne pouvaient plus travailler en toute sécurité en raison de l'attitude hostile des autorités libyennes. MSF avait annonc...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr


ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016