Les policiers jugent "absurde" le refus du port d'arme dans les lieux publics

Des policiers en intervention. (Thomas Samson / AFP)
RTL - AA

En 2016, le gouvernement avait autorisé les fonctionnaires de police à porter leur arme en dehors de leurs heures de travail.

Alors que des militaires de l'opération Sentinelle ont été attaqués et blessés lundi 7 août à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, les policiers souhaitent revoir les conditions de leur port d'armes en dehors des heures de service. Depuis novembre 2016, ils ont le droit d'être armés jusque chez eux mais pas dans certains lieux publics. Et ils trouvent cette situation absurde.

Mickaël, gardien de la paix en Île-de-France, s'est par exemple fait refuser l'accès à la Tour Eiffel il y a deux mois parce qu'il portait son arme en dehors de ses heures de service, comme le prévoit pourtant la loi. "L'agent de sécurité nous a demandé de nous mettre sur le côté, explique-t-il, parce qu'il a remarqué qu'effectivement j'étais armé." Mickaël lui montre alors sa carte de réquisition prouvant qu'il est fonctionnaire de police et lui explique l'accord passé...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016