Les porcs, futurs fournisseurs d'organes pour l'homme ?

Un  eacute;levage de porcs, en 2004,  agrave; Plogastel-Saint-Germain (Finist egrave;re). (FRED TANNEAU / AFP)
Franceinfo - AA

Des généticiens américains viennent en effet de réussir à modifier génétiquement des porcs afin de les rendre compatibles avec les humains. Une avancée de taille.

C'est une avancée qui pourrait révolutionner la greffe d'organes. Coeur, foie, ou encore poumon, les donneurs humains sont chaque année insuffisants en France. La solution pourrait venir d'animaux à quatre pattes : de porcelets génétiquement modifiés. Jusqu'à présent, les greffes porcines présentaient un risque de transmission de virus pouvant infecter les humains, mais comme le révèle la revue américaine Science, une équipe scientifique internationale est parvenue à retirer les gènes responsables de virus grâce à la méthode du clonage.


Un risque de rejet ?
Ils ont fait naître 37 porcelets, des animaux dotés d'organes potentiellement compatibles avec les humains. Les porcs étaient déjà utilisés pour des greffes de valves cardiaques ou de pancréas. Ses avancées permettraient l'obtention d'organes porcins plus volumineux. Le risque de rejet n'est en revanche pour l'instant pas encore levé. En France, plus de 57 000 personnes vivent grâce à un organe greffé.

Voir la vidéo sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016