Le Parti socialiste "adopte une position attentiste"

Des membres de la direction coll eacute;giale provisoire deu Parti socialiste, le 17 juillet 2017  agrave; Paris. nbsp; (ALAIN JOCARD / AFP)
Franceinfo - AA

Rémi Lefebvre, politologue, a évoqué le "problème" du Parti socialiste, lundi sur franceinfo, alors que sa direction collégiale provisoire se réunissait pour la première fois. 

La direction collégiale provisoire du Parti socialiste (PS) se réunissait pour la première fois lundi 17 juillet. Pour Rémi Lefebvre, politologue et professeur de sciences politiques à Lille, spécialiste du Parti socialiste, le PS "adopte une position attentiste". "La stratégie des dirigeants est de voir ce que le gouvernement Philippe et la présidence Macron va donner en termes de popularité et d'orientation politique", a-t-il précisé.

franceinfo : le PS a-t-il encore une place ?

Rémi Lefebvre : Le problème du PS est qu'il est coincé entre deux forces politiques qui le prennent en étau. Son utilité et sa légitimité sont donc mis en cause. Pendant de longues années, le PS occupait un espace politique assez large entre la gauche de la gauche et le centre-gauche. Depuis les élections présidentielles et l'échec de François Hollande, cet espace s'est rétréci. Le PS a du mal à trouver un espace politique. Est-il encore utile à gauche, ce PS qui a 30 députés, ou doit-il disparaître ? C'est un peu l'enjeu des mois qui viennent. L'autre problème du PS est qu'il est aujourd'hui divisé sur la question du nouveau gouvernement, comment peut-il exister par rapport à Emmanuel Macron ?

Je pense que la stratégie des dirigeants est de voir ce que le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016