Les finances des partis politiques affectées par les législatives

Jean-Christophe Cambad eacute;lis, premier s eacute;cretaire du Parti Socialiste, au si egrave;ge du parti rue de Solf eacute;rino (SIPA)
RTL - AA

Le nombre de voix obtenues aux législatives conditionne le montant des financements publics accordés aux partis, explique "Le Parisien".

Les élections législatives de 2017 marqueront durablement l'histoire politique. Le scrutin a acté un renouvellement profond de l'Assemblée nationale avec 424 députés primo-entrants sur les 577 sièges que compte le Palais-Bourbon. Une première. Et parmi ces 424 nouveaux députés, la plupart sont issus de La République En Marche (REM), formation politique créée en avril 2016 par Emmanuel Macron. 

La REM compte en effet 350 députés, dont 91% d'entre eux n'avaient encore jamais pénétré dans l'hémicycle. Jusque-là, les couleurs de la Chambre basse du Parlement se résumaient essentiellement à deux teintes sous la Ve République. Le rose du Parti socialiste (PS) et le bleu des Républicains (LR). Deux partis dits de gouvernement qui ont subi de plein fouet le "dégagisme" évoqué lors des résultats du scrutin législatif.

Dans une enquête publiée le 17 juillet 2017, Le...

Lire la suite sur RTL


ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016