Antisémitisme, antisionisme : deux notions bien différentes

Benjamin Netanyahu accueilli par Emmanuel Macron  agrave; l #39; Eacute;lys eacute;e le 16 juillet 2017 (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)
RTL - AA

Dimanche 16 juillet, Emmanuel Macron a estimé que l'antisionisme était le "nouvel antisémitisme".

C'est la petite phrase du week-end qui résonne encore le lendemain. Emmanuel Macron, à l'occasion des 75 ans de la rafle du Vél d'Hiv, a tenu un discours pour commémorer la tragédie devant le premier ministre israélien, Benjamin Natanyahu. Lors de cette prise de parole, le président de la République a déclaré : "Nous ne céderons rien à l'antisionisme, car il est la forme réinventée de l'antisémitisme".

Les deux mots recouvrent pourtant des définitions bien différentes. Ce qui n'a pas manqué de faire réagir les internautes. Certains ont salué la démarche de faire le rapprochement entre les deux discriminations, les autres de fustiger un tel parallèle entre l'antisionisme et l'antisémitisme.

Toujours est il que les deux mots n'ont pas la même définition. Peu importe le symbole, il est important de rappeler qu'ils ne recouvrent donc pas les mêmes enjeux. 

L'antisionisme : contre l'État d'Israël

Ainsi, le fait de se dire...

Lire la suite sur RTL

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016