Législatives : dans l'Essonne, La France insoumise "peaufine" son recours contre la victoire de Manuel Valls

 (MARTIN BUREAU / AFP)
Franceinfo - AA

Dans un communiqué, Farida Amrani, l'adversaire de Manuel Valls, affirme se laisser un peu de temps avant un recours devant le Conseil constitutionnel. 

Au lendemain d'une fin de soirée survoltée marquée par la contestation de la victoire de Manuel Valls aux élections législatives, retour au calme dans la première circonscription de l'Essonne ? Dans un communiqué transmis lundi 19 juin, la candidate de La France insoumise, Farida Amrani, et son suppléant expliquent"se laisser le temps de l'analyse et du travail".

Dix jours pour déposer un recours

L'adversaire de Manuel Valls, battue par 139 voix, rapporte s'être rendue en préfecture "afin d'étudier les documents officiels, les procès verbaux, ainsi que les cahiers d'émargement établis" dimanche soir. L'opération devait servir à "recompter les bulletins", avait expliqué la candidate, en arrivant à la préfecture dans la matinée.

"Nous sommes en train d'étudier certains éléments qui nous parviennent de la part de citoyens de la circonscription", écrivent la candidate et son suppléant, indiquant être en train de "peaufiner notre requête devant le Conseil constitutionnel". La candidate a dix jours pour déposer une recours.

Lire la suite sur Franceinfo


ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016