"Certaines personnes ont cru que c'était sérieux" : dans l'Oise, un maire interdit aux habitants de mourir chez eux

La mairie de nbsp;Laigneville, dans le d eacute;partement de l #39;Oise. (GOOGLE STREET VIEW)
Franceinfo - AA

Elu à Laigneville, Christophe Dietrich a pris un arrêté "absurde" et "symbolique" afin d'alerter, dit-il, sur la désertification médicale de sa commune.

Les habitants de Laigneville (Oise) ne pourront plus mourir chez eux. En tout cas, c'est ce qu'annonce un arrêté municipal pris mercredi 17 mai. "Certaines personnes ont cru que c'était sérieux et m'ont traité d'abruti", souffle Christophe Dietrich, contacté par franceinfo. Le maire, sans étiquette, a passé ce décret "absurde" et "symbolique" pour alerter sur le manque de médecins dans sa ville de 5 000 habitants, "en voie de désertification médicale".

Il l'a rédigé sur un coup de tête à la suite d'un décès, samedi 13 mai, le deuxième en trois semaines, qu'il peine à faire constater légalement. "J'ai du attendre six heures pour qu'un médecin vienne", fulmine Christophe Dietrich. Il passe une vingtaine d'appels et contacte les praticiens des environs de la commune, située à une soixantaine de kilomètres au nord de Paris. En vain. Il se tourne alors vers SOS Médecins et termine par demander la venue du Samu. "Ce sont eux qui ont fait le constat alors que ce n'est pas dans leurs attributions normalement", (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016