Île-de-France : Les policiers ne peuvent plus s'entraîner au tir

Les gendarmes, militaires, disposent actuellement d #39;une plus grande marge de man?uvre que les policiers, des civils, en cas de l eacute;gitime d eacute;fense ( copy; AFP/Archives MARTIN BUREAU)
24matins - AA

À cause d'une contamination au plomb dans les stands de tir, les policiers d'Île-de-France ne peuvent pas s'entraîner au tir. Une situation préoccupante dans le contexte actuel.

Alors que la police française a une nouvelle fois été touchée de plein fouet hier lors de l'attaque des Champs-Élysée, elle va devoir faire face à une situation dont elle se serait bien passée.

À cause d'un problème de contamination au plomb, les 32 stands de tir d'entraînement d'Île-de-France vont devoir fermer jusqu'à nouvel ordre.

Trois personnes contaminées

Ce sont nos confrères du Parisien qui relaient cette nouvelle qui tombe au plus mauvais des moments. C'est la médecine du travail qui aurait détecté des taux de contamination au plomb, près de deux fois supérieurs à la norme sanitaire autorisée, chez 3 employés du prestataire en charge du nettoyage des stands de tir.

Conséquence immédiate, l'entreprise concernée a dû stopper le nettoyage des locaux, ce qui engendre de gros problèmes de sécurité.

Risque d'explosion

Sans l'intervention de ce personnel d'entretien, les résidus de poudre s'accumulent au fur et à mesure des entraînements au tir. À tel point que cette accumulation pourrait provoquer un grave incendie à court terme.

Pour éviter les risques d'accident, le ministère de l'Intérieur a donc décidé la fermeture dès ce vendredi de tous les stands de tir d'Ile-de-France tant qu'une solution n'est pas trouvée.

Loïc Travers, du syndicat de police Alliance, déplore cette situation auprès de nos confrères et demande qu'un nouveau prestataire externe soit trouvé rapidement. Sauf que dans pareil cas, il faut passer par les marchés publics, ce qui peut prendre beaucoup de temps. Le syndicaliste espère que le gouvernement prendra une mesure exceptionnelle pour raccourcir ce délai.

En plus d'un contexte particulièrement tendu, les policiers de la BAC viennent de recevoir les nouveaux fusils d'assaut HKG36 qu'ils doivent apprendre à maîtriser rapidement. De plus, les policiers en service doivent s'acquitter de trois passages annuels dans un stand de tir selon la réglementation en vigueur.

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016