Affaire Wildenstein : la justice relaxe la riche famille de marchands d'art accusée de fraude fiscale

Le marchand d #39;art Guy Wildenstein arrive au tribunal de Paris pour son proc egrave;s, le 22 septembre 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)
Franceinfo - AA

La famille Wildenstein était accusée d'avoir dissimulé une immense partie de sa fortune au fisc français.

La famille Wildenstein et ses conseillers ont été relaxés par le tribunal correctionnel de Paris, jeudi 12 janvier. Les héritiers de la riche famille de marchands d'art étaient accusés d'avoir dissimulé une immense partie de leur fortune au fisc français. Le parquet dénonçait la fraude fiscale "la plus sophistiquée et la plus longue" de l'histoire récente en France.

Des lacunes dans l'enquête, selon le tribunal

Les héritiers sont considérés comme des "impressionnistes" de la fraude, qui a permis de cacher des milliards d'euros au fisc. Quatre ans de prison, dont deux avec sursis, et une amende de 250 millions d'euros avaient notamment été requis contre le principal héritier, le Franco-Américain Guy Wildenstein, 71 ans.

Le tribunal a reconnu, jeudi, que son jugement pouvait "heurter le sens commun et être incompris", rapporte une journaliste de France Inter, mais a justifié sa décision notamment par des lacunes dans l'enquête.

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016