Laurence Haïm - Emmanuel Macron : Robert Ménard se lâche sur Twitter

Non Stop Politique - AA

C'est l'annonce surprise du jour. Mardi soir, Laurence Haïm a officialisé son départ de Canal+ pour rejoindre l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron au sein de laquelle elle occupera le poste de porte-parole. Correspondante emblématique de la chaîne cryptée aux Etats-Unis sous l'ère Obama, la journaliste a fait cette annonce sur Twitter juste avant de couvrir, à Chicago, le dernier discours présidentiel du chef de l'Etat américain. "Elle a une expérience de l'international qui sera précieuse" s'est, de son côté, félicité le fondateur d'En marche ! dans les colonnes du Monde. Surtout, Laurence Haïm, seule journaliste française accréditée à la Maison Blanche ces dernières années avec ceux de l'AFP, représente un réseau extrêmement riche dont le candidat Macron, qui cherche à s'imposer sur la scène internationale, devrait bénéficier.

Robert Ménard sait de quoi il parle 

Mais cette annonce n'a pas fait que des heureux. Et parmi les mécontents, Robert Ménard figure au premier rang. Le très médiatisé maire de Béziers s'est en effet lâché sur Twitter après avoir appris la nouvelle du ralliement de Laurence Haïm à Emmanuel Macron : "#LaurenceHaim devient porte-parole de #Macron. Les rapports incestueux presse-politique au grand jour !" a-t-il écrit. Des propos plutôt osés pour celui qui fût le co-fondateur de Reporters sans frontières et du site d'information Boulevard Voltaire. Un média que Robert Ménard a, certes, quitté quand il a été élu à la mairie de Béziers. Détail amusant, sa femme y occupe cependant toujours la fonction de directrice de la publication. Mais ça, aux yeux de Robert Ménard, ça semble moins gênant...

 

 

"Lire la suite sur Non Stop Politique

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016