Macron s'exprime en anglais, le FN s'indigne

 (AFP)
DirectMatin - AA

Marine Le Pen et Florian Philippot n'ont pas apprécié qu'Emmanuel Macron s'exprime en anglais lors d'un discours prononcé mardi 10 janvier, à l'occasion d'un déplacement à Berlin.

Lancé dans la course à l'Elysée, l'ancien ministre de l'Economie s'exprimait devant l'université berlinoise d'Humboldt. Devant quelque huit-cent personnes, Macron, fondateur du mouvement «En marche !» a décliné ses propositions sur l'Europe.

Et il a donc fait le choix de les énoncer en anglais à son assemblée. «Par facilité et pour que nous comprenions», a-t-il expliqué. A rebours d'une majorité de politiques français, Emmanuel Macron s'est plutôt montré à l'aise dans l'exercice, sans l'accent français qui vient souvent parasiter les discours dans la langue de Shakespeare de nos politiciens.

A lire aussi : Présidentielle 2017 : le programme d'Emmanuel Macron

Florian Philippot d'abord, Marine Le Pen ensuite

Il reste que ce choix n'a pas été du gout des têtes pensantes du Front National. Premier à dégoupiller, Florian Philippot, le vice-président en charge de la stratégie et de la communication du parti. «Il montre juste qu'il n'a aucun respect pour notre langue et qu'il ne croit pas en la France», a-t-il tweeté.

La deuxième salve a été lancée par Marine Le Pen, candidate FN à la présidence de la République. « Macron va à Berlin faire une conférence en anglais... Pauvre France», a-t-elle écrit sur le site de microblogging. A n'en pas douter, la campagne électorale est bel et bien lancée.

 

Lire la suite sur DirectMatin.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016