Un agriculteur atteint d'un cancer débouté face à Monsanto

Un agriculteur, malade apr egrave;s avoir utilis eacute; des d eacute;sherbants, a  eacute;t eacute; d eacute;bout eacute; par le tribunal de grande instance de Lyon face  agrave; Monsanto. (Photo : AFP)
Ouest France - AA

Jean-Marie Desdions, 57 ans avait engagé une procédure face à Monsanto. L'agriculteur, atteint d'un cancer, voulait faire reconnaître la responsabilité d'un désherbant du groupe américain dans sa maladie. Il a finalement été débouté par le tribunal de grande instance de Lyon.

Un agriculteur, malade après avoir utilisé des désherbants, a été débouté par le tribunal de grande instance de Lyon face à Monsanto, faute de lien de causalité avec le seul produit fabriqué par le groupe américain, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

D'autres produits chimiques utilisés

La procédure engagée par Jean-Marie Desdions, 57 ans, dont le cancer s'est déclaré en 2001, visait à faire reconnaître la responsabilité pour « défaut d'information sur la dangerosité d'un produit » de Monsanto, fabricant du Lasso, produit phytosanitaire à base notamment de monochlorobenzène et d'alachlore, interdit en France depuis 2007.

Le tribunal a considéré dans son jugement, rendu lundi, que l'usage du Lasso par l'exploitant agricole « est resté très ponctuel, alors que de très nombreux autres produits chimiques ont été utilisés simultanément ».

« La preuve du lien de causalité entre l'usage de Lasso et le can...

Lire la suite sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016