Perpignan : Un doigt coupé à la machette pour une dette de 10 euros

Illustration. Des policiers en patrouille.  (Savvapanf Photo / Shutterstock.com)
24matins - AA

L'agresseur voulait régler une dette de stupéfiants ancienne de trois ans.

À la fin du mois de septembre, une querelle débute devant le centre de formation de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Perpignan (Pyrénées-Orientales).

Elle implique deux jeunes hommes d'une vingtaine d'années, le premier élève en formation et un second qui l'attendait adossé à son véhicule.

Le doigt sectionné net

Sans crier gare, l'agresseur se saisit d'une machette, l'élève se défend avec son casque de scooter et prend lui fuite. Mais le premier le rattrape, lui sectionne un doigt et lui entaille sévèrement le genou.

Il quitte rapidement les lieux en compagnie de sa petite amie, qui l'attendait dans la voiture. Quant à la victime, elle a été prise en charge à l'hôpital, où son doigt récupéré par une étudiante sur les lieux lui a été greffé.

Une dette de... 10 euros

Aux enquêteurs, la victime qui a par ailleurs porté plainte a indiqué connaître son agresseur. Il lui avait donné rendez-vous pour honorer une dette de stupéfiants datant d'il y a 3 ans, non réglée car l'agresseur se trouvait en prison.

Ce dernier a finalement été interpellé lundi dernier et a reconnu les faits pendant sa garde à vue. Il sera jugé le 7 novembre prochain.

X fermer la publicité
     © Free 2018