Loire : pour coucher avec son compagnon au parloir, elle prétendait être sa s?ur

Une prison. Image d #39;illustration. (txking / Shutterstock.com)
24matins - AA

Afin de pouvoir coucher avec son compagnon au parloir sans séparation, une femme s'est fait passer pour la s?ur de celui-ci auprès des autorités pénitentiaires. Elle a depuis elle-même été condamnée à trois mois de prison avec sursis.

Une femme a été condamnée à trois mois de prison avec sursis pour avoir, à huit reprises, usé d'une fausse identité pour pouvoir avoir des relations sexuelles avec son compagnon au parloir et ce sans séparation. Des faits remontant déjà à plusieurs mois et qui ont plus précisément eu lieu au parloir de la prison de La Talaudière (Loire).

C'est le 23 mars dernier que le subterfuge a été découvert, quand l'un des surveillants pénitentiaires en poste a ainsi retrouvé le détenu et sa supposée s?ur en position compromettante. Dans un premier temps, rapporte Le Progrès, ce surveillant s'est surpris d'une telle proximité, avant de finalement comprendre qu'on s'était joué de l'administration.

3 mois avec sursis pour avoir usé d'une fausse identité 8 fois au parloir

Il est apparu que cela faisait la huitième fois que cette femme présentait une carte d'identité la faisant passer pour la s?ur du détenu, des documents au passage bien véritables mais qui ne lui appartenaient pas. Après la révélation des faits, la compagne du détenu a été interpellée.

"Elle est très amoureuse de lui"

Quand bien même la défense a assuré que la prévenue était "très amoureuse" du détenu, le tribunal correctionnel l'a malgré tout condamnée à une peine de trois mois de prison avec sursis, un verdict ayant pris en compte la répétitivité de ces visites au parloir.

X fermer la publicité
     © Free 2018