Limoges : il tue un chat dans un parc public et écrit sur les arbres avec son sang

Un chat (photo d #39;illustration) (Elya Vatel/Shutterstock)
24matins - AA

Une association de défense des animaux s'est portée partie civile suite à ce massacre.

Les visiteurs des Jardins de l'Évêché de Limoges (Haute-Vienne) ont dû faire face à une scène particulièrement effroyable ce lundi 8 octobre. Un jeune homme de 20 ans a en effet massacré un chat qu'il venait d'attraper dans le parc. La cruauté ne s'est pas arrêtée là, car l'homme s'est ensuite «?amusé?» à écrire avec le sang de l'animal sur les arbres.

Il appâte le chat avec de la nourriture

Ce sont nos confrères du Populaire du Centre qui relaient l'information. Les faits se sont déroulés au beau milieu de l'après-midi. Le suspect se trouvait donc dans le parc et a tout d'abord réussi à appâter le chat avec de la nourriture.

Subitement, il s'est mis à frapper l'animal avec de violents coups de pieds. L'animal ne peut rien faire pour échapper à son tortionnaire et succombe à cet accès de violence.

Il exhibe la dépouille devant la police

Des témoins de la scène alertent alors la police et une patrouille arrive rapidement sur les lieux. Le tortionnaire se serait alors amusé à exhiber le corps de l'animal devant les fonctionnaires. Mais la cruauté ne s'est pas arrêtée là, car avant l'arrivée des policiers, l'homme a pris soin d'écrire avec le sang du chat sur des arbres.

L'individu a été placé en garde à vue avant de subir un examen psychiatrique. Il devra comparaître devant le tribunal correctionnel prochainement. Suite à la révélation de l'affaire, la Ligue de défense des droits des animaux de Limoges a décidé de se constituer partie civile. Une pétition a été mise en ligne pour demander à ce que la peine maximale prévue par le Code Pénal soit appliquée pour cet acte de cruauté commis par un homme déjà connu de la justice.

X fermer la publicité
     © Free 2018