Attentats du 13-Novembre : une "fausse victime" arrêtée après avoir touché 25 000 euros d'indemnisation

Une c eacute;r eacute;monie d #39;hommage est organis eacute;e devant le Bataclan, le 13 novembre 2017,  agrave; Paris. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)
Franceinfo - AA

Cette habitante du Val-de-Marne, qui travaillait pour une association de victimes, a reconnu les faits en garde à vue et sera jugée mercredi en comparution immédiate.

Le parquet de Créteil (Val-de-Marne) a annoncé, mardi 13 février, l'arrestation d'une quadragénaire qui s'était fait passer pour une victime des attentats du 13-Novembre au Bataclan. Elle avait réussi à toucher 25 000 euros du Fonds de garantie des victimes de terrorisme et d'autres infractions.

Cette habitante du Val-de-Marne a reconnu les faits en garde à vue et sera jugée mercredi en comparution immédiate. Expliquant que la somme versée correspondait à une "provision sur l'indemnisation totale", le Fonds affirme qu'il a l'intention de se porter partie civile.

Salariée par une association de victimes

Bien que déjà condamnée à trois reprises pour des faits d'escroquerie, cette femme de 48 ans avait réussi à se faire embaucher par l'association de victimes Life for Paris, où elle était salariée depuis mars 2017.

Selon le parquet, "elle a fabriqué de faux documents à partir de documents de l'association grâce auxquels elle a pu obtenir des avantages réservés aux victimes des attentats". L'association Life for Paris s'est dite "victime" de ces agissements et a mis en cause les autorités.

L'escroc faisait partie de la liste unique [de victimes] du parquet, qui n'a pas fait les vérifications nécessaires. (...)

Lire la suite sur Franceinfo

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
     © Free 2018