Bébés congelés : la Lorientaise défendue par les avocats des Courjault

Me Marc Morin et Me H eacute;l egrave;ne Delhommais, apr egrave;s avoir assur eacute; la d eacute;fense du couple Courjault, va conseiller la Lorientaise poursuivi pour l rsquo;assassinat de ses trois nouveau-n eacute;s. (Ouest France)
Ouest France - AA

En juillet dernier, trois bébés congelés ont été découverts à Lorient. Leur mère a été mise en examen pour assassinats et écrouée à Rennes. Elle a confié sa défense à Mes Morin et Delhommais qui avaient défendu le couple Courjault dans la première affaire médiatique de bébés congelés.

À trois reprises, en 1998, 1999 et 2003, une Lorientaise aujourd'hui âgée de 51 ans a étouffé ses bébés nés viables. Puis elle les a conservés dans son congélateur.

Jusqu'au mardi 11 juillet 2017 lorsqu'un premier bébé est découvert dans la chambre froide d'un bateau de la Scapêche au port de pêche de Lorient, société où elle était responsable des approvisionnements.

Puis les deux autres lors de la perquisition conduite à son domicile dans le centre de Lorient.

Expertises en cours

La quinquagénaire a reconnu les faits mais, mise en examen pour assassinats et écrouée à Rennes, ne les expliquerait toujours pas.

Selon nos informations, les expertises psychiatriques et psychologiques de la Lorientaise sont en cours.

Notion de déni de grossesse

Elle a sollicité Me Morin et Me Delhommais pour assurer sa défense. En 2006, ce couple d'avocats tourangeaux avait conseillé le couple Courjault.

Ce dossier très média...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016