Guyane. Trois détenus s'évadent en creusant un trou dans le mur de leur cellule

Une vue de la prison d #39;Angers (Maine-et-Loire). (Photo d #39;illustration Ouest-France Franck DUBRAY)
Ouest France - AA

Trois détenus de la prison de Rémire-Montjoly en Guyane, deux Français et un Brésilien, se sont évadés lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. L'un d'entre eux a été réincarcéré depuis. Les autres sont toujours en fuite.

Ils ont pris la poudre d'escampette la nuit du réveillon. Trois prisonniers de la prison de Rémire-Montjoly, en Guyane« ont creusé un trou dans le mur de leur cellule pour accéder à l'extérieur puis ont utilisé des cordes artisanales pour escalader les murs d'enceinte », selon le procureur de la République. Il s'agit de deux Français et d'un Brésilien, âgés de 22 à 25 ans.

Le procureur a précisé que les deux Français étaient condamnés à « 10 ans de réclusion criminelle » pour meurtre. Il leur restait un an et quatre ans à purger. Le ressortissant brésilien sans papiers avait écopé d'une peine de 30 mois d'emprisonnement notamment pour conduite en état d'ivresse manifeste et violences contre les forces de l'ordre. Il n'avait pas purgé la moitié de sa peine.

Lundi en fin d'après-midi, moins de 24 heures après la fuite, le plus jeune des trois évadés a été ramené à la prison par « sa famille », a indiqué le parquet. Les deux autres étaient toujours recherchés ce m...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016