Routes de la Manche. Six accidents liés aux sangliers, soyez vigilant

Les sangliers attendent la tomb eacute;e de la nuit pour sortir de leur remise et aller se nourrir dans les champs (entre 18 h et 21 h et le matin entre 6 h et 8 h). (Ouest-France)
Ouest France - AA

Cerf, chevreuil, sanglier... Les divagations d'animaux sauvages pendant la période de chasse sont devenues fréquentes dans le département, ces dernières semaines. La préfecture demande aux automobilistes d'être vigilants.

Les divagations d'animaux sauvages pendant la période de chasse sont devenues fréquentes dans le département, ces dernières semaines, annonce dans un communiqué la préfecture. Ces divagations constituent un véritable enjeu de sécurité routière. Au mois de novembre 2017, 6 accidents matériels impliquant des sangliers ont été recensés, dans le département de la Manche.

Les chiffres montrent que de fortes densités de cerf, chevreuil ou sanglier favorisent les collisions mais que pour chaque espèce d'ongulé d'autres facteurs interviennent différemment. Les collisions avec le cerf sont moins fréquentes quand le trafic est important. Les collisions avec le chevreuil sont liées à de fortes densités d'autoroutes et de voies rapides, et dans des zones forestières morcelées par des zones agricoles.
Le risque de collision avec le sanglier est maximal en automne et en hiver, pendant les battues et au moment où l'activité des animaux est la plus intense.

À la tombée de la nuit...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016