Essonne. Une mère aurait tué son bébé car il était de son amant

Essonne. L #39;enfant avait  eacute;t eacute; retrouv eacute; mort en juin, apr egrave;s l #39;accouchement de la jeune femme chez elle. (Photo d #39;illustration : AFP)
Ouest France - AA

Une jeune femme a été mise en examen dimanche à Grigny (Essonne) pour le meurtre de son nourrisson en juin dernier. Selon ses aveux, elle aurait préféré tuer son bébé plutôt que de confesser à son mari que l'enfant n'était pas de lui.

Une femme de 28 ans soupçonnée d'avoir tué son nourrisson à Grigny (Essonne) a été mise en examen dimanche 3 décembre. « Cette femme a spontanément déclaré avoir donné la mort à son enfant », a expliqué le procureur de la République d'Évry, Eric Lallement. Des aveux qui ne « constituent pas une preuve », a-t-il rappelé.

Elle avait accouché chez elle

L'enfant avait été retrouvé mort en juin, après l'accouchement de la jeune femme chez elle, a raconté le procureur. Ces circonstances avaient entraîné l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Les résultats d'analyses biologiques détaillées ont permis de conclure il y a quelques jours que « l'enfant était né vivant, et qu'il était ensuite décédé d'une cause inconnue », selon la police. La mère devait prochainement être entendue pour s'expliquer, à la lumière de ces nouveaux éléments.

L'enfant de son amant

Avant cette convocation, elle « a avoué à son mari que l'enfant n'était pas de lui et qu'elle ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016