Essonne. Ils accusent le compteur Linky de l'incendie de leur maison

Un couple accuse son compteur Linky d #39; ecirc;tre  agrave; l #39;origine de l #39;incendie de sa maison. (Photo : Marc Ollivier / Ouest-France)
Ouest France - AA

Pour les Morel, dont la maison à Bièvres (Essonne) a été ravagée par les flammes début novembre, c'est le compteur Linky qui est en cause. Le constructeur Enedis réfute la possibilité d'un dysfonctionnement de son dispositif intelligent et émet l'hypothèse d'une erreur lors de la pose du compteur.

Après l'incendie qui a détruit une partie de leur pavillon de Bièvres (Essonne) dans la nuit du 1er au 2 novembre, Delphine et Régis Morel accusent le compteur électrique Linky d'être à l'origine du sinistre. L'incendie a ravagé le garage et s'est propagé jusqu'à la cuisine avant l'intervention des pompiers, selon Le Parisien.

« Il était 0 h 15. J'étais sur mon ordinateur lorsque le courant s'est coupé. J'ai entendu des détonations provenant du garage. Le bruit a réveillé mon épouse et mon fils, raconte Régis Morel dans le quotidien. Des flashs lumineux sortaient du compteur. J'ai alors coupé le disjoncteur mais le compteur a carrément pris feu au bout de deux minutes. »

 

La pose du compteur à l'origine de l'incendie ?

L'appareil d'Enedis, qui remplace l'ancien modèle de compteur d'électricité, avait été installé dans la maison de la famille un mois et demi auparavant. Le pèr...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016