Chasse : Deux accidents mortels dans les forêts françaises

Photo d #39;illustration. Deux chasseurs.  (Shutterstock.com)
24matins - AA

Deux personnes ont perdu la vie ce week-end dans des accidents de chasse.

Le week-end a été particulièrement meurtrier pour les chasseurs français. En effet, deux accidents se sont produits en 48 heures lors de battues aux gros gibiers. Dans le Var et dans le Tarn, deux chasseurs ont été victimes de balles tirées par des "collègues".

Balle dans la poitrine

Selon les informations de nos confrères de France 3 Occitanie, l'accident qui s'est déroulé dans le Tarn a eu lieu 3 décembre à Saint-Salvy-de-la-Balme. Alors que la chasse était en cours dans une forêt de la région du Sidobre, l'un des participants à la battue a été touché par un tir.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il a été touché mortellement à la poitrine et n'a pas pu être réanimé par les secours. Il semblerait que l'homme ait été tué par un chasseur qui tirait en direction d'un chevreuil. Les gendarmes de Castres et ceux de la section de recherches et de l'identification criminelle d'Albi se sont rendus sur place pour tenter de déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Confondu avec un sanglier

La veille un autre chasseur de 72 ans avait trouvé la mort lors d'une battue au sanglier à Gassin (Var). Là encore, c'est une balle tirée par un autre chasseur qui est à l'origine du décès. La victime, décédée sur place, a été touchée au cou alors que le tireur visait un sanglier qui passait par là.

L'an dernier selon l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), 143 accidents de chasse ont été recensés entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017. 18 personnes avaient perdu la vie.

La saison actuelle est d'ores et déjà émaillée de nombreux accidents. Récemment, une femme avait été abattue dans son jardin par une balle perdue. Le 3 octobre dernier dans le Var, un homme avait tué un chasseur en le prenant pour un sanglier.

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016