Brest. Inquiétantes tensions entre Albanais et Pontanezen

Ouest France - AA

Une rixe place de la Liberté, des hommes armés de barres de fer et cagoulés, une voiture qui s'encastre dans une voiture, c'est le bilan du week-end. L'enquête s'annonce complexe.

Ils ont dû avoir la peur de leur vie... Dimanche, vers 16 h 45, ces habitants d'une petite maison située à l'angle des rues Corot et Gavarnie (Pontanezen), entendent un énorme bruit à l'extérieur. Une Golf bleue, conduite par un Albanais, vient de s'encastrer dans leur maison. À une heure où, d'ordinaire, leurs enfants regardent la télé.

Le choc est si violent que les secours doivent étayer les murs de la maison. C'est l'ultime épisode d'une série de faits qui ont agité Pontanezen et la place de la Liberté ce week-end.

 

Tout a démarré la veille, place de la Liberté. Une rixe éclate vers 20 h 30 entre un groupe d'Albanais et des habitants de Pontanezen. Pour quelle raison ? Mystère. Mais moins d'une heure et demie plus tard, un groupe d'hommes cagoulés et armés de barres de fer est signalé rue Gavarnie, à Pontanezen. À l'arrivée de la police, il n'y a plus personne.

Mais un homme, d'origine turque, se présente devant les policiers. Sa voiture, une Mercedes, a été défoncée à coups de barre de fer par ...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

X fermer la publicité
    Copyright © 2016