Angers. Une mère suspectée d'avoir offert ses enfants à ses amants

Malgr eacute; des  eacute;l eacute;ments accablants, le juge d #39;instruction a choisi de placer la m egrave;re sous le statut de t eacute;moin. (Eddy LEMAISTRE)
Ouest France - AA

L'enquête sur une affaire de viols et agressions sexuelles commis sur des enfants au début des années 1990 rebondit. La mère est placée sous le statut de témoin assisté.

Une mère de famille de 56 ans a été placée sous le statut de témoin assisté, mardi, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte pour viols et agressions sexuelles de ses propres enfants. Elle est accusée par une partie de la fratrie d'avoir mis dans leurs lits ses amants successifs.

Abus sexuels

Depuis des mois, des sœurs angevines d'une trentaine d'années se battent pour prouver qu'elles ont été victimes, dans leur enfance, des agissements de cette femme qui aurait organisé les abus sexuels sur ses propres filles et fils. Des drames qui se sont déroulés à huis clos, au début des années 90, dans des appartements angevins de la cité Létanduère, à l'entrée du quartier populaire de la Roseraie, puis de la rue de la Baraterie, quartier des Justices.

Deux frères mis en examen

Après de nombreuses plaintes et démarches pour convaincre les enquêteurs de la police puis la justice, elles ont obtenu, fin mars 2016, l'ouverture d'une instruction. À l'époque, l'enquête a permis de mettre en examen deux frèr...


Plus d'infos sur Ouest-France.fr

ANNONCES SHOPPING

    Copyright © 2016